loader
Fermer Fermer

Is it worth to save us ?

Is it worth to save us ?

(création novembre 2018)

Après un triptyque sur la filiation, l’amour, la solitude et la mort (Je danse parce que je me méfie des mots création avec son père, Embrase-Moi performance avec son compagnon et son dernier solo Robot, l’amour éternel) Kaori Ito continue de chercher ce qui fait l’essence de l’humanité.  Abordant intuitivement cette question universelle à travers son rapport intime à la chose, elle explore sa relation avec Miraï Moriyama, sorte de reflet inversé d’elle-même. Ils retrouvent ensemble dans l’œuvre de Mishima ce sentiment partagé d’être un peu des extraterrestres en observation dans le monde dans lequel ils évoluent. Basculant d’une relation intime et fusionnelle à un rapport étrangé et froid, ils utilisent la mise à distance pour mieux se moquer avec humour d’eux et de nous.

Dans " Une belle planète" de Yukio Mishima il est question d'une famille qui croit qu'ils sont tous des extra-terrestres. Chaque membre de la famille vient d'une planète différente. Par exemple, la fille vient de Vénus et le père de Mars. Alors, c'est une famille mais il y a une distance énorme. À un moment dans cette histoire, des extraterrestres d'une autre planète arrivent pour détruire la terre. Le père de cette maison et les envahisseurs discutent alors de "Pourquoi cela voudrait le coup de sauver les humains." Le père dit qu'il y a quelques traits intéressants dans l'humanité, par exemple, "Les humains sont curieux de mettre les oiseaux en cage alors même qu'ils ont toute la liberté." ou "Pourquoi les humains oublient leurs mauvaises actions quand ils rient.

J'aimerais travailler la qualité de la relation entre deux corps. Comment ceux-là peuvent être très proches et ensuite très distants. C'est pour moi la base de l'histoire de Mishima. Regarder et analyser nos comportements humains à travers deux corps avec une bonne distance et un certain d'humour m'intéresse beaucoup, comme dans un livre de Max Aub où un corbeau scientifique analyse un humain.

Mirai Moriyama, talentueux acteur japonais me fait penser à la fois à une fille et à un garçon. J'ai la même physiologie androgyne. Nos énergies se ressemblent beaucoup et en même temps, nous sommes très différents. Lui au Japon avec sa famille japonaise, moi en France avec une famille française. Lui a décidé de vivre au Japon toute sa vie, moi en France. Mais lorsque l'on se voit, on se comprend. Quelque chose entre deux pays, et entre le métier d'un acteur et celui d'un danseur. Nous avons l'impression d'être parfaitement étranger l'un à l'autre mais aussi complètement fusionnels.

J'aimerais travailler sur ces basculements de la familiarité à l'étrangeté entre nous. Un rapport qui passe du chaud au froid, parfois jaune orange et parfois complètement bleu. Comme mon rapport à mon pays, le Japon peut être un méchant problème autant que gentil et doux. On est japonais et on ne l'est plus deux secondes après."

KAORI ITO

distribution

Direction : Kaori Ito

Chorégraphie et texte : Kaori Ito et Mirai Moriyama

Librement inspirés d’Une belle planète de Yukio Mishima

Collaboration à la chorégraphie : Gabriel Wong
Costumes : Aurore Thibout
Direction technique et création lumière : Arno Veyrat
Design sonore : Adrien Maury
Remerciements : Soutarou Fujii
Production : Améla Alihodzic et Sarah Benoliel

Remerciements : Ayin de Sola pour les parfums

Dans le cadre de Japonismes 2018 avec la Fondation du Japon

Production : Association Himé

Coproductions : Mac de Creteil,  Kanagawa Arts Theatre(KAAT)

Partenaires : Ministère de la culture – DRAC Ile de France au titre de l’aide à la structuration, Région Ile-de-France, Département du Val-de-Marne.

L’Association Himé reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour l’ensemble de ses projets.

Kaori Ito est artiste associée à la MAC de Créteil, en compagnonnage artistique avec KLAP Maison pour la danse à Marseille et artiste en Résidence au 104.

Dates

  • Du 21 au 24 mars 2019 • Paris (FR) • CENTQUATRE
  • Du 18 au 20 décembre 2018 • Créteil (FR) • MAC
  • Du 31 au 04 novembre 2018 • Kanagawa (JP) • KAAT

Partenaires

Kaori Ito est artiste associée à la MAC de Créteil, en compagnonnage artistique avec KLAP Maison pour la danse et artiste en résidence au CENTQUATRE. • La compagnie Himé reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour l’ensemble de ses projets depuis sa création en 2015. • La compagnie Himé est subventionnée au titre de l’aide à la structuration par la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de- France – Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Île-de-France et le Département du Val-de-Marne . • La compagnie Himé est soutenue à la diffusion par ARCADI – Île de France et Pro Helvetia